A Béziers, le Maire se dérobe concernant la présentation du budget !

Budget concept

Le débat d’orientation budgétaire dit de « bonne gestion » en « bon père de famille » est repoussé à janvier 2016.
Il est vrai que le Maire cette année a eu le loisir d’ouvrir le carnet de chèque de la ville (en lieu et place de son carnet d’adresses) :
- Rachat du siège de la CCI pour 1,45 M€ (1M€ de travaux minimum de restauration à prévoir en sus)
- Rachat de l’immeuble des galeries Lafayette (2,3M€)
- Rachat des arènes de Béziers en cours de finalisation (5M€)
- Rachat de l’ancienne prison

Sans compter les engagements de la ville qui augmentent de plusieurs millions d’euros dans des opérations qui prennent du retard de commercialisation (Projets SEBLI, ZAC,..)

Il est vrai que pour la ville devenue la vitrine du FN, présentée comme l’exemple de la gestion par excellence, ce report est des plus étonnants en pleine campagne régionale mais logique au regard d’engagements nombreux qu’il faudra inscrire au budget

Que ce soit dans ces opérations, ou concernant des renégociations de crédits aucune information n’est communiquée aux élus.

Au-delà de la communication d’autosatisfaction du Maire nous n’avons pas accès aux plans de financement, aux montants des remboursements et aux durées de remboursements.

Des procédures sont engagées ne tenant pas compte de la légalité comme le rachat du siège de la CCI sans que cela ne gêne personne. Le premier magistrat qui se dit « républicain » et passe sa vie à donner des leçons, mais ne respecte pas la loi, lui, qui se doit de la faire appliquer.

La parole du Maire n’est pas parole d’évangile, ce n’est pas parce qu’il dit que cela est vrai.
Il a décidé de faire volontairement de la rétention d’information, et ne communique pas les justificatifs des demandes qui lui sont faites.

Il n’informe pas le conseil municipal, ne transmet pas les pièces qui lui sont demandées.

A ce sujet, la commission d’accès aux documents administrative (CADA) vient d’épingler le Maire et lui demande de répondre à ma demander de justificatifs de fin de contrat de son chef de cabinet remercié en Juin 2014.

Béziers est une ville Française appartenant à un Etat de droit, nous ne sommes pas dans une principauté quoi qu’en pense Monsieur le Maire !

Décision de la commission d’accès aux documents administratifs ci-dessous :
CADA_Béziers 09112015_2

Add your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Le fond de ma pensée !

Suivez moi

© 2012 Brice Blazy