Communiqué de Presse du RPF : la tentative révisionniste de Robert Ménard et de l’extrême droite biterroise !

Des paroles et des actes inacceptables que l’on tente de maquiller en « actes gaullistes »

Comment le Maire de Béziers peut-il oser se comparer aux résistants et se déclarer du gaullisme ?
Osé de la part d’un défenseur de l’Algérie Française et du mouvement de l’OAS qui n’a eu de cesse de combattre le général de Gaulle jusqu’à sa tentative d’assassinat.
Osé de la part du Maire de Béziers qui a débaptisé la rue du 19 Mars par le nom du commandant Elie Denoix de Saint-Marc qui a participé au putsch des généraux et qui a essayé d’assassiner le général de Gaulle.Sans la décision combien difficile mais nécessaire de se défaire de l’Algérie Française, si nous n’avions pas eu de Gaulle, nous n’aurions probablement plus de débat sur l’immigration à ce jour…
Ce ne serait pas quelques millions de musulmans français que la France compterait mais quelques dizaines de millions. Osons le rappeler !
Défendre la nation, notre identité est une nécessité c’est ce à quoi de Gaulle s’est attelé.
Mais pas n’importe comment, il a répondu à une agression de l’ennemi, il a réagi à un acte de guerre sur notre territoire à l’invasion de l’Allemagne ainsi qu’à la reddition de la classe politique.

De Gaulle n’a jamais cherché à provoqué la guerre, il n’a jamais cherché à stigmatiser une population de notre territoire.
Il a défendu une certaine idée européenne pour maintenir la paix en tendant la main à notre pire ennemi l’Allemagne pour que tout cela ne se reproduise plus.

Il n’a pas non plus compté le nombre de communautés qui se sont jointes au combat des forces libres françaises quand il a fallu se battre en Afrique du nord, reconquérir la France après le débarquement. Il ne s’intéressait qu’au drapeau, à l’idéal partagé, à la grandeur de la France.
Il a considéré comme Français tous ceux qui ont combattu pour son idéal, ses valeurs sans notion de couleur de peau ou de confession religieuses.

Des actes et une vision aux antipodes de ce que défend le Maire de Béziers avec le soutien de l’extrême droite.

Une tentative de révisionnisme des plus répugnantes.
Une preuve supplémentaire de la recherche de prise de pouvoir par « tous les moyens » qui confirme bien que l’extrême droite n’est pas républicaine et que les gaullistes l’ont toujours combattue car elle ne défend pas la France, son identité, son patrimoine mais veut le pouvoir.

Les partisans de l’extrême droite, dont Ménard, ne défendent que leur soif de pouvoir pour la mise en place d’un totalitarisme.
Les gaullistes ont toujours combattu les totalitarismes et les fondamentalismes quels qu’ils soient car ils sont des ennemis de la République.
Le RPF a décidé de reprendre le RPR pour ne pas laisser les fondamentaux gaullistes abandonnés par l’UMP au FN.

Brice Blazy
Secrétaire départemental du RPF 34

Igor Kurek
Secrétaire Général du RPF

Add your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Le fond de ma pensée !

Suivez moi

© 2012 Brice Blazy